Ici: la Banniere du Palantir

Le port d’Harlond - Second bâtiment et portique modulable

Jack Rackam  - 21 juin 2010

Le deuxième entrepôt que je réalise est celui qui se trouve derrière le premier (en trait rouge sur l’image du film).

JPG - 226.7 ko

Après avoir réalisé tous les pans de mur et être passé à la phase de collage de tous les éléments, je m’aperçois d’une anomalie dans ma conception. En fait d’anomalie, elle pourrait ne pas être dérangeante, mais je suis un peu à cheval sur certains principes et là cela me dérangeait fortement : la porte n’est pas dans le même style architectural...

Pour résoudre ce problème, je me tâte sur un choix de circonstance car je désirerais changer la porte sans recommencer mon décor et pour ce faire voici la technique qui a été utilisée :

En premier temps, j’ai identifié la partie qui allait être changée sur mon décor, ensuite j’ai enlevé cette pièce et je l’ai remplacée par une autre quasi en sur mesure...

JPG - 218.6 ko

En bref, il y a toujours moyen de se corriger si on s’en donne les moyens en temps et en heure... Je ne pense pas que j’aurais pu réaliser cette opération chirurgicale si le toit du bâtiment avait été placé.

La porte d’entrée étant corrigée, l’infrastructure du bâtiment en gros œuvre est quasi terminée. Voyons où nous en sommes :

JPG - 301.4 ko

Alors quelques explications pour ce bâtiment particulier, tout d’abord je me suis permis de prendre la liberté de rajouter des fenêtres afin d’avoir une façade uniforme.

Bien sûr, vue la hauteur de celles-ci, je me suis dit que ce serait bête de les laisser sans utilité probable pour une partie eventuelle et leur aspect me rappelait vaguement celles des creneaux des chateaux forts du moyen age, vous savez, ces petites lucarnes par où les archers tiraient sans risque de se faire toucher par l’adversaire.

Pour pallier à la hauteur et permettre ainsi à des archers de se positionner, j’ai donc imaginé que ce bâtiment était un entrepot de logistique de chargement de marchandise sur chariot. J’ai donc à l’arrière de celui-ci conçu un quai de chargement (voir seconde photo avec le char de khand).

JPG - 189 ko

Ce qui reste à réaliser pour ce bâtiment :
- Un escalier d’accès à l’interieur.
- Les garnitures architecturales de pourtour du bâtiment.
- Des portes en bois (une porte d’entrée, deux portes d’entrepôt de chargement).
- Le toit.


Interlude : une arche seule (sur une musique de JJG...)

En apparence, il n’y a rien de spécifique à voir si ce n’est une planchette de MDF de 22 cm de long sur 5 cm de large (photo 1). Celle-ci a été découpée à 16,5 cm d’un bord pour avoir deux parties (photo 2).

JPG - 116.9 ko

Alors il nous faut...
- 8 rectangles de 90 mm x 10 mm en carton plume de 5 mm d’épaisseur
- 1 rectangle de 220 mm x 10 mm en carton plume de 5 mm d’épaisseur
- 1 rectangle de 220 mm x 100 mm en carton plume de 10 mm d’épaisseur
- 1 cutter
- 1 scalpel de modélisme
- 1 latte
- 1 fin feutre noir
- de la colle blanche ultra rapide...

JPG - 74.9 ko

Vous prenez les 8 rectangles et vous effectuez le travail suivant sur chacun d’eux comme présenté ici, de gauche à droite :
- 1. Vous tracez au feutre noir une ligne à 5 mm du bord supérieur.
- 2. Vous enlevez délicatement le carton à l’aide du scalpel.
- 3. Vous taillez le polystyrène en angle de 45° pour joindre les deux bords des cartons.
- 4. Vous biseautez à 45° chaque bord pour arrondir les angles (juste ceux qui sont face à vous, pas ceux de derrière)
- 5. En finalité, vous devez obtenir le dernier modèle présenté en huit exemplaires.

JPG - 70.3 ko

Dès que tout cela est fait, vous mettez cela de côté pour un usage ultérieur...

Ensuite, vous prenez le rectangle de 220 mm x 10 mm en carton plume de 5 mm d’épaisseur et vous passez par les phases suivantes :

- 1. Vous prenez le rectangle, un cutter et le scalpel.
- 2. Vous biseautez à 45° chaque bord pour arrondir tous les angles, sans exceptions.
- 3. Evitez d’en faire de trop, gardez vous en à 1 mm des bords et faites ce travail méticuleusement sans vous presser.
- 4. Coupez les angles saillants à chaque coin.
- 5. Tracez une ligne tous les deux centimètres.
- 6. Taillez les lignes comme expliqué précedemment.
- 7. En finalité, vous devriez avoir cela.
- 8. Mais pour apporter une note plus réaliste, taillez aussi sur les bords.
- 9. Un seul coté est nécessaire d’être fait et vous devez arriver à ce résultat pour cette pièce là.

JPG - 179.5 ko

Tout comme les huit éléments, mettez cette pièce de côté, elle reviendra plus tard.

Passons au gros œuvre, effectuez le traçage suivant sur le dernier rectangle (celui de 220 mm sur 100 mm en 1 cm d’épaisseur). Ce plan doit être tracé d’un côté comme de l’autre avec une précision machiavélique...

JPG - 98.2 ko

Commençons par les découpes, en prenant le scalpel de modélisme et en l’inclinant à 45°’(a) vous taillez le tour de l’arche d’un côté comme de l’autre (b). Ensuite, à l’aide du cutter, vous débardez le trop plein de polystyrène en vous servant des bords des cartons recto et verso comme guide pour nettoyer cela (c). Comme vous pourrez le constater, à gauche, le côté qui a été biseauté à 45° de chaque côté, et à droite, le nettoyage du débardage.

JPG - 78.9 ko

JPG - 62.9 ko

Le stade suivant, vous demandera dextérité et patience.

JPG - 162.4 ko

- 1. La pièce est terminée pour le gros œuvre, nous allons passer au stade de finition.
- 2. On débarde tout cela en enlevant une jointure de pierre de 1mm. Petit conseil en passant : commencez toujours par les courbes, car si vous commencez par les lignes droites vous risquez de tailler dans les courbes et le travail devra être recommencé... d’autant plus qu’il vous faudra faire cela de chaque côté de la pièce à égale distance.
- 3. Détail sur le résultat "presque" final, en n’oubliant pas de tailler dans l’épaisseur des murs, les jointures aussi.

Dernier stade :

JPG - 256.4 ko

- 1. La pièce est terminée et on découvre trois arches.
- 2. Découpez selon les lignes de jointures tracées, un des piliers avec une partie d’arche comme montré sur la photo.
- 3. Collez les deux éléments d’arches sur les deux support en MDF respectivement selon leur taille.
- 4. Collez par la suite, les huit éléments de part et d’autre de la structure avec les arches, cela servira à rendre les arches plus décoratives et renforcera par la même occasion la solidité des piliers.
- 5. Dernier stade, collez les dalles supérieures de protection des arches.

Lorsque la pièce est collée, voilà à quoi elle servira :

JPG - 188.1 ko

- Photo 1 : Rien qu’en utilisant cette pièce, celle-ci renforcera le détail du décor du port d’Harlond... il suffit de regarder la photo suivante et vous comprendrez son utilité.
- Photo 2 : Dans le cas présenté ici, on peut considérer que cela peut servir de portique entre deux bâtiments, portique qui n’a pas souffert des séquelles de la guerre.
- Photo 3 : Ici, le portique à connu la guerre... mais donne une autre envergure au décor...

La photo suivante est la cause de mon inspiration à la création d’un portique modulable.

JPG - 49.6 ko

Plan des arches
avec les cotations

Le Palantir : Plan du siteRSS - ForumAdministrationSolution logicielle : SPIP

Ce site n'est pas officiel, ni en aucun cas autorisé ou approuvé par Games Workshop.
Le site officiel Games Workshop : www.games-workshop-fr.com

Ce site n'est pas non plus autorisé ou approuvé par Tolkien Entreprises et New Line Cinema,
détenteurs des droits de propriété intellectuelle du Seigneur des Anneaux et des films qui en sont inspirés,
et auprès desquels Games Workshop a acquis des licences pour produire les jeux de figurines.

 

extras

Autres groupes de mots-clés