Ici: la Banniere du Palantir

La Communauté de l’Anneau

Chien Sauvage  - 3 avril 2006

(JPG) J’ai le plaisir de vous présenter le supplément "La Communauté de l’Anneau", et quand je parle de plaisir ce n’est pas un vain mot. C’est pour moi le meilleur supplément que GW a sorti pour le moment pour le jeu le Seigneur des Anneaux.

Prise en main et Découverte

Lorsque que l’on feuillette le supplément, trois choses frappent immédiatement, le livret alterne tutoriaux décors, peintures et scenarii, tout cela sur quasi 100 pages : on chercherait presque les pages inutiles.

Etant plus un joueur qu’un artiste, je ne vais pas m’étendre sur les tutoriaux peinture ; ce que je peux en dire c’est qu’ils sont adaptés au supplément, on y retrouve les schémas de couleur pour toutes les figurines du supplément.

Ce supplément accorde aussi une large place aux tutoriaux de décors, et même si on est comme moi équipé de deux mains gauches on a envie de se prendre au jeu et de réaliser nos premiers décors.

Là ou le supplément est génial, par rapport à d’autres, c’est que l’on va progressivement monter en difficulté en réalisant les décors pour chaque scénario, et non seulement ça mais chaque décor est réalisé de façon à être modulable et réutilisable pour les scenarii suivants et par extension à vos tables de jeu pour des batailles rangées par exemple.

Malgré mon manque d’enthousiasme pour les décors, je dois dire que depuis que j’ai ce supplément j’ai réalisé quelques décors, mais qu’en plus j’y ai pris goût. Quand c’est simple et beau pourquoi se priver ?

Maintenant, le gros du livret : les scenarii. Pas moins de 18 qui retracent l’arrivé des Nazguls en Comté en passant par le départ des Hobbits vers Bree, pour nous emmener par la Moria jusqu’à Amon Hem.

Les Scenarii

Les scenarii à jouer individuellement ne sont pas très réjouissants, le Mal ayant à chaque fois un net désavantage, mais une fois que l’on commence à jouer en campagne (les règles de campagne étant fournies à la fin du supplément), on passe d’un maigre repas à un festin. Vous l’aurez compris ce supplément n’est autre qu’une campagne de 18 scenarii qui se suivent et nous immergent dans le premier opus de la trilogie.

Si les premiers scenarii semblent être de simples formalités pour le joueur du Bien, une fois les Hobbits entrés en jeu, tout se complique et amener la Communauté au complet à Amon Hem est un pari difficile mais pas impossible.

Et je dois dire aussi que ce supplément est sans doute l’outil idéal pour initier des joueurs, car chaque scénario se joue avec peu de figurines, une trentaine pour les plus grosses parties.

Amateur de stratégie et de grosse bataille, ne passez pas non plus à côté de ce qui me semble être le pilier des suppléments pour le Seigneur des Anneaux, car jouer avec peu de figurines vous fera découvrir d’autres possibilités et appréhender d’autres concepts que vous ne soupçonniez pas.

(JPG)

Aspects Négatifs

Mais je vais arrêter de n’en dire que du bien, la faiblesse du supplément est qu’il demande d’avoir les figurines des scenarii (bien que l’on puisse jouer avec des figurines alternatives, un conseil de point est donné pour chaque aventure), il est rare d’avoir les 9 Nazguls ou 18 wargs pour certains scenarii.

Le jeu prendra plus d’intérêt si les joueurs sont de même niveau, sinon mieux vaut que le joueur le plus expérimenté prenne le contrôle du Bien sinon la Communauté n’ira pas très loin.

Les tutoriaux restent peut être trop simples, rien n’empêche de les améliorer et de s’en inspirer surtout parce que c’est vraiment un point fort (... ah mince, j’ai encore dit du bien !)

Pour conclure, si vous êtes joueurs du SDA ce supplément n’est pas indispensable du moment où on ne l’a pas essayé. Une fois dedans, à chaque page feuilletée on a envie de jouer, créer, et peindre, pour se replonger dans le monde de Tolkien et d’y savourer en rêve son univers de longues heures durant.

Voir sur le site officiel de Games Workshop : La Communauté de l’Anneau


Le Palantir : Plan du siteRSS - ForumAdministrationSolution logicielle : SPIP

Ce site n'est pas officiel, ni en aucun cas autorisé ou approuvé par Games Workshop.
Le site officiel Games Workshop : www.games-workshop-fr.com

Ce site n'est pas non plus autorisé ou approuvé par Tolkien Entreprises et New Line Cinema,
détenteurs des droits de propriété intellectuelle du Seigneur des Anneaux et des films qui en sont inspirés,
et auprès desquels Games Workshop a acquis des licences pour produire les jeux de figurines.

 

extras

Autres groupes de mots-clés